Aller au contenu

Les soins funéraires de conservation sont ancestraux, à l’origine, on parlait d’embaumement chez les égyptiens, une méthode pratiquée pour momifier les corps.

 « La thanatopraxie est l’ensemble des techniques mises en œuvre pour la conservation temporaire et la présentation des corps».

Ils ne sont pas obligatoires (sauf dans certains cas, notamment si le défunt doit être transporté dans certains pays étrangers) mais nous les recommandons fortement. Il est important de préciser que les soins de conservation sont différents de la toilette mortuaire (funéraire ou rituelle), qui consiste à habiller et à laver le corps afin de rendre le défunt le plus présentable possible à la famille (elle peut aussi obéir à certains rites religieux le cas échéant). En effet la méthode permet une conservation du corps sur une période un peu plus longue (3 ou 4 jours) dans des conditions d’hygiène irréprochables et de visuel agréable pour les familles. Ils sont également profitables dans le cas où le corps est susceptible de se dégrader plus rapidement. En effet, la thanatomorphose peut, dans certains cas, être très rapide et varie principalement selon les circonstances du décès et de l’état de santé du défunt.

soins-funeraires-aux-seropositifs-associations-et-professionnels-s-opposent
Faire défiler vers le haut